TABLE RONDE : Samedi 2 février 2019 à Bagnolet

Le collectif « Secret défense – un enjeu démocratique » rassemble les personnes physiques (victimes, familles, historiens, chercheurs, journalistes…) ou morales (associations, syndicats…) qui sont confrontées aux abus et dérives du SECRET DÉFENSE. À ce jour il rassemble les familles et soutiens de victimes de 14 affaires criminelles et affaires d’État non résolues.

Il s’est fixé pour objectif d’alerter l’opinion publique et de mener des actions concertées auprès des pouvoirs publics afin de peser pour une réforme du secret défense et le soumettre au contrôle d’une juridiction indépendante dans laquelle l’État ne serait plus à la fois juge et partie. Il s’agit de permettre la résolution des affaires qu’il représente.

C’est donc logiquement que le collectif a demandé des rendez-vous auprès du Président de la République puis au Premier ministre afin d’exposer les affaires qu’il représente et d’explorer les pistes vers des réformes possibles. Il n’a reçu pour réponse que des fins de non-recevoir.

Afin d’alerter l’opinion publique sur les dérives du secret défense, les conséquences sur les familles de victimes est de débattre de son évolution souhaitable, il a donc décidé d’organiser un après-midi de tables rondes ouverte au public.

DÉROULÉ DE LA JOURNÉE

13H30 Allocution de Bachir Ben Barka, fils de Mehdi Ben Barka et Bruno Jaffré du réseau Justice pour Sankara

13H40 Interview de Jeannine Cilia, Présidente de l’association de la maison des têtes et Thierry Le métayer de l’association SOS Bugaled Breizhpar Christophe Boibouvier, journaliste à RFI

14H10 Première Table ronde sur le Thème « le secret défense contre la justice, l’histoire, l’accès aux archives,et l’investigation journalistique » animée par Rosa Moussaoui, journaliste à l’Humanité.

Avec :
• Sylvie Braibant, rédactrice en chef à TV5 Monde, petite cousine d’Henri Curiel, militant internationaliste assassiné à Paris le 4 mai 1987
• François Graner, militant de SURVIE engagé dans la recherche de la responsabilité française dans le génocide contre les tutsis au Rwanda en 1994• BrunoJaffré,animateurdu«réseauinternationaleJusticepourSankarajusticepurl’Afrique»
• Pascal Jouary, journaliste, auteur d’un livre à paraitre sur le secret défense
• Mehdi Lallaoui, de l’association Au nom de la Mémoire, réalisateur d’une cinquantaine de films dont plusieurs sont confrontés au blocage d’archives• Jean Philippe Legois, co-président de la Cité des mémoires étudiantes et vice-président du Réseau national d’action des archivistes
• Gilles Manceron, historien et membre de l’Association Maurice Audin

16H30 Pause

17H00 Deuxième table ronde sur le thème « Secret défense, mensonge d’état, une réforme nécessaire: propositions » animée par Elisabeth BorrelAvec :

• Maitre Maurice Buttin, avocat de Bachir Ben Barka
• Maitre Marie Dosé, avocate de l’association des amis de Ghislaine Dupont et Claude Verlon, journalistes de RFI assassinés le 02 novembre 2013 au Mali• Armelle Mabon Historienne (affaire THIAROYE)
• Bertrand Warusfel, Professeur à la faculté de droit de l’Université Paris 8. Avocat au barreau de Paris

19H00 Repas au bar du théâtre
20H30 Représentation de DOSSIER K, variation libre du Procès de Franz Kafka par le comédien, auteur et metteur en scène Pierre-Yves Chapalain

page1image3912192

59 avenue du Général de Gaulle 93170 Bagnolet – métro GallieniRéservation 01 43 62 71 20 – reservation@lechangeur.org – www.lechangeur.org